mars 2, 2024
Bamako,Mali
Actualités Actualités Top 1

Mali : Quand le transport de viande dégoute

À Bamako, la méthode de transport de la viande suscite l’inquiétude. De nombreux bouchers ont recours à des motos ou des tricycles, exposant ainsi les consommateurs à des risques d’intoxication alimentaires, la viande étant fréquemment exposée aux éléments extérieurs.
La consommation de viande devient problématique au Mali en raison du non-respect des normes d’hygiène par certains bouchers qui justifient cette pratique par un manque de moyens de transport adaptés. Ils avancent également les coûts élevés de la viande et estiment que des frais de transport supplémentaires seraient prohibitifs.
Cependant, la vision de la viande transportée à moto, sans protection et exposée aux insectes et à la poussière, suscite le dégoût. Pire, ce manque d’hygiène compromet sérieusement la santé publique lorsque les règles d’hygiène élémentaires sont négligées. Pourtant, les vétérinaires insistent sur l’importance du respect des normes, notamment en ce qui concerne le transport, l’abattage et la réfrigération, pour garantir la qualité de la viande.
Ainsi, il faut des mesures draconiennes pour que les bouchers respectent les normes d’hygiène, la conservation adéquate et le transport approprié de la viande. Puisque la manière dont la viande est souvent transportée, expose les consommateurs à des risques sanitaires. En tout cas, la situation interpelle les autorités compétentes car la santé n’a pas de prix.
Massassi
Mali24

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles, les histoires les plus populaires et des analyses approfondies directement dans votre boîte de réception.

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image
Choose Video
X