avril 21, 2024
Bamako,Mali
Actualités Actualités Top 1

Surenchere sur le prix des pièces administratives à Koutiala : Six présumés coupables  déférés à la prison

Surenchère sur le prix du casier judiciaire et le certificat de nationalité  le Procureur de la République près du Tribunal de Grande Instance de Koutiala Oumar A Kouyaté a déféré ce vendredi 27 octobre 2023, six(06)  présumés coupables   à la maison centrale d’arrêt de la région de Koutiala.

Cette révélation a été faite par  le procureur   lui-même ce samedi 28 octobre 2023 au cours de la Journée d’Echanges entre les communautés et les acteurs de la chaîne pénale, organisée par CapDH à la Mission Catholique de Koutiala.

Cette rencontre d’échanges et de partages avec les acteurs de la chaine pénale de la région de Koutiala  à été une tribune, pour le procureur de la République près du Tribunal de Grande  Instance de Koutiala Oumar A Kouyaté, de toucher du doigt les pratiques malsaines et de corruptions qui ont émaillées l’obtention des casiers judicaires et le certificat de nationalité dans la région de Koutiala.

A en croire le  procureur de la République près du Tribunal de Grande  Instance de Koutiala Oumar A Kouyaté, c’est le mardi qu’il a été informé de la  situation relative à la surenchère sur le prix du casier judiciaire et le certificat de nationalité au niveau du Tribunal de Grande Instance de Koutiala de la part de certains agents du tribunal.

En procureur stratège, il confie  le dossier à la gendarmerie de Koutiala pour faire toute la lumière sur cette affaire  qui intrigue aujourd’hui la capitale de l’or blanc notamment les parents et les candidats au concours de  recrutement pour grossir les rangs de l’armée.

Apres investigation de la gendarmerie six personnes suspectées d’être membres de ce réseau mafieux  ont été  identifiées  et déférer à la maison centrale d’arrêt de la région par le procureur pour servir d’exemple.

Selon  toujours le procureur de la République près du Tribunal de Grande  Instance de Koutiala Oumar A Kouyaté, le tribunal n’est pas un marché, le casier judiciaire et le certificat de nationalité  sont des documents de l’état et les prix sont connus. C’est une question de principe et le tribunal  de valide pas cet acte.

Pour certains habitants de Koutiala, la capitale de l’or blanc  cet acte du procureur général est un signal fort et surtout une source de motivation et de confiance en la justice.

Mohamed kanouté

Source : Mali24

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles, les histoires les plus populaires et des analyses approfondies directement dans votre boîte de réception.

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image
Choose Video
X