avril 21, 2024
Bamako,Mali
Actualités Actualités Top 2

ETATS GENERAUX DE L’ENTRETIEN ROUTIER AU MALI : Est-ce une solution définitive au calvaire des usagers ?

Le Premier ministre du Mali, Dr Choguel Kokalla Maïga, a présidé ce jeudi 14 septembre 2023, la cérémonie d’ouverture des États Généraux de l’Entretien Routier, qui se tiennent au Centre International de Conférences de Bamako (CICB). Cet événement, qui s’étale sur trois jours, réuni les membres du gouvernement, d’anciens ministres des Transports et des Infrastructures, ainsi que de nombreuses personnalités du secteur des Transports.

Le thème central de ces États Généraux est « Entretien Routier qui dureront trois est : « Enjeux, Défis et Perspectives ». Cette thématique doit ouvrir la voie à des échanges approfondis sur les problèmes liés à l’entretien routier au Mali, dans le but de proposer des solutions durables aux difficultés rencontrées.

Ces assises ont été initiées par le Ministère des Transports et des Infrastructures, à travers la Direction Générale des Routes, à un moment où l’état des routes du pays suscite l’indignation malgré les efforts consentis par les autorités de la transition. Les usagers de la route, tant à Bamako qu’au niveau des capitales régionales, subissent les conséquences d’un réseau routier de plus en plus dégradé. Un exemple frappant est la route Bamako-Kayes, malgré son importance pour l’économie nationale. Cette réalité désolante découle en partie de la mauvaise qualité des travaux routiers et des surcharges, des problèmes qu’il faut impérativement résoudre.

Face à cette situation, ces États Généraux représentent une opportunité pour approfondir la réflexion et revisiter la Déclaration de Politique Générale adoptée en novembre 1993. Histoire de garantir la préservation du patrimoine routier en luttant efficacement contre la surcharge des véhicules lourds de transport de marchandises, d’améliorer et de réorganiser complètement l’entretien routier et mettre en place des mécanismes adéquats pour assurer un financement pérenne.

Cependant, il apparait nécessaire de faire un diagnostic impartial de la situation actuelle de l’entretien routier, en remettant en question les pratiques néfastes et en capitalisant sur les acquis, dans le but de répondre aux préoccupations des citoyens. Des mesures fermes doivent être prises pour lutter contre le non-respect des délais contractuels par les entreprises et les lacunes des bureaux de contrôle. Toutefois, ces assises doivent aboutir à des solutions durables pour améliorer la qualité du réseau routier au Mali, garantissant ainsi un meilleur confort et une plus grande sécurité pour les usagers.

Massassi

Mali24.Info

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles, les histoires les plus populaires et des analyses approfondies directement dans votre boîte de réception.

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image
Choose Video
X