avril 14, 2024
Bamako,Mali
Actualités Actualités Top 2

Cartes nationales d’identité biométriques sécurisées : Plus de cinq millions déjà disponibles 

Le ministre d’Etat, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation et Porte-parole du Gouvernement et son collègue de la Sécurité et de la Protection civile étaient devant la presse pour faire le point de la situation de la remise des cartes nationales d’identité biométriques sécurisées à l’intérieur comme à l’extérieur du pays. C’était le 31 août 2023 dans la salle de conférence du ministère de la Sécurité et de la Protection civile.

Lancée officiellement depuis le mois d’avril passé à Bamako par le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation non moins ministre d’Etat et Porte-parole du Gouvernement et son collègue de la Sécurité et de la Protection civile, la remise des cartes nationales d’identité biométriques sécurisées est une réalité au Mali. 

Pour une première phase de production des 8 millions de cartes attendues, 5.733.488 sont déjà disponibles à la date du 30 août selon le Général de brigade Daoud Aly Mohammedine, ministre de la Sécurité et de la Protection civile. « La carte d’identité biométrique a un grand rôle. C’est un document administratif national qui peut assurer beaucoup de fonctions. Au-delà de sa première fonction d’identification nationale, elle sert de document aux élections comme carte d’électeur et remplace la carte NINA. C’est un document sécurisé voire infalsifiable. Nous avons même mis  en place un comité de réflexion composé de ministères de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, de la Sécurité et de la Protection civile et des Affaires étrangères et de la Coopération Internationale pour mieux coordonner la production et la remise de ces cartes. Je peux vous affirmer que la production de la carte se passe à un rythme satisfaisant. Aujourd’hui nous sommes à 69000 cartes produites par jour. Au lieu de 6 jours de travail, la société partenaire de production de cette carte travaille 7 jours sur 7 maintenant pour augmenter la production davantage en vue de nous permettre d’atteindre les 8 millions de cartes attendues. Je peux vous assurer que les remises sont déjà en cours depuis le mois d’avril passé», a-t-il souligné. 

Selon lui, des missions ont été envoyées à l’extérieur du pays pour permettre aux Maliens d’avoir accès à leur carte. «Pour les distributions des cartes au niveau des régions, nous avons fait un planning pour leur acheminement groupé par voie aérienne grâce à l’accompagnement du ministère de la Défense. On a également donné un délai raisonnable à la société de production pour que les restants des deux millions et quelques de cartes soient produits », a-t-il ajouté.

Quant au Colonel Abdoulaye Maïga, il a évoqué les conditions de remise de la carte biométrique. Selon lui, les sites retenus sont entre autres, les chefs-lieux de commune, d’arrondissement, les commissariats de police, les brigades de gendarmeries. Pour nos compatriotes établis à l’extérieur, les ambassadeurs et les consuls feront les mêmes exercices. «Nous avons simplifié les conditions de remise de la carte. Dans un premier temps, notre objectif c’était de veiller à une remise sécurisée par l’utilisation de la tablette pour remettre la carte à son titulaire. Avec les nouvelles dispositions, l’intéressé doit se munir d’un nombre de documents administratifs pour avoir accès à sa carte. Il s’agit soit de la carte NINA, la carte d’identité nationale, le permis de conduire, le passeport, etc », a précisé le ministre Maïga. 

La rencontre a été suivie d’une visite guidée des ministres et de la presse dans les magasins de stockage des cartes produites.

Boubacar Idriss Diarra

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles, les histoires les plus populaires et des analyses approfondies directement dans votre boîte de réception.

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image
Choose Video
X