avril 21, 2024
Bamako,Mali
Actualités Actualités Top 2

Niger: Ce qu’il faut craindre

Depuis le renversement du président démocratiquement élu au Niger, Mohamed Bazoum, la tension monte de cran entre les nouvelles autorités militaires nigériens et la CEDEAO à travers des communiqués de menace de sanctions économiques et même d’attaque militaire au cas ou, si les militaires nigériens ne cèdent pas le pouvoir.

A  rappeler que les deux voisins du Niger, à savoir le Mali et le Burkina, deux pouvoir tous issus du renversement militaire ont exprimé leurs soutiens indéfectibles aux autorités militaires nigériennes pour toute éventuelle sanctions économiques ou d’attaque militaire, après une déclaration de menace d’attaque militaire publiée par la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de L’Ouest (CEDEAO) contre le Niger. Et la Mauritanie qui considère que toute attaque contre le Niger, sera considérée comme une déclaration de guerre contre l’Etat mauritanien, n’est pas restée à la marge pour apporter son soutien aux militaires nigériens.

En outre, la CEDEAO qui exige le retour à  l’ordre Constitutionnel au Niger dans un bref délai a tenu ce 02 Aout 2023 à Abuja, au Nigeria le lancement d’une réunion d’urgence  de trois (3) jours, des chefs d’état major généraux des armées de la CEDEAO sur la situation qui prévaut au Niger. Au même moment, certaines sources annonce l’arrivée du n°2 de la junte nigérienne au Mali pour des échanges avec ses homologues maliens qui les ont manifesté leur soutien sans faille à la suite de la déclaration des sanctions de la CEDEAO contre leur pays. Par ailleurs, depuis hier, une forte mobilisation de rapatriement volontaire de plusieurs centaines de ressortissants français a été constatée au Niger, toute chose  qui suscite des doutes concernant l’intervention militaire française pour défendre des intérêts de la France au Niger. Aujourd’hui, l’avenir de la France au Sahel se joue au Niger, qui demeure le seul pays qui abrite les forces françaises chassées du Mali voisin et du Burkina. La France va-t-elle céder facilement à perdre tout le sahel qui reste un point stratégique pour lui? La France est-elle entrain de tirer sur la ficèle sous les pieds des dirigeants de la CEDEAO en vue de contraindre les militaires Nigériens à un retour à l’ordre Constitutionnel ? La CEDEAO prépare quoi à Abuja ? A quoi peut-on s’attendre de la visite du n°2 de la junte nigérienne au Mali ?

Tant de questions suscitent,  aujourd’hui des débats à travers des réseaux sociaux.

A rappeler que la CEDEAO qui a perdu presque toute sa crédibilité auprès de certains pays membres n’a d’autre choix que de contraindre les militaires à un retour à l’ordre Constitutionnel car sa survie y dépend. Dans tout ça, ce qui taraude les esprits, aujourd’hui, après avoir échoué au Mali et au Burkina, la CEDEAO parviendra-t-il à faire plier les militaires Nigériens ?

Ousmane FOFANA

Source : mali24.info

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles, les histoires les plus populaires et des analyses approfondies directement dans votre boîte de réception.

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image
Choose Video
X