mars 2, 2024
Bamako,Mali
Actualités Actualités Top 2

Référendum au Mali : Le vote par anticipation des militaires, un test pour l’événement du 18 juin

Le dimanche 11 juin, les militaires et paramilitaires maliens ont participé à un vote par anticipation dans le but de renforcer la sécurité en préparation du référendum qui aura lieu le 18 juin prochain. Ce vote anticipé s’est déroulé sans incident, constituant ainsi un test important pour l’événement à venir.

Dans le camp Soundjata Keïta, toutes les mesures nécessaires ont été prises afin d’assurer une organisation optimale du vote des militaires. Le Colonel Boubacar Yansary Sanogoh, commandant du camp Soundjata Keïta de Kati, a déclaré : « À Kati, une forte mobilisation des militaires est constatée. Le déroulement se fait de manière régulière et dans une ambiance sereine. Je suis actuellement au bureau et je vais suivre les activités jusqu’à la clôture des bureaux de vote. »

Le 11 juin 2023, de nombreux officiers et sous-officiers de la Police Nationale se sont rendus à l’École Nationale de Police à Tomikorobougou, dans la commune III du district de Bamako, pour répondre à l’appel des plus hautes autorités du pays et exercer leur devoir civique.

Vêtus de leurs uniformes de cérémonie, les policiers se sont mobilisés en grand nombre pour exprimer leur position sur le projet de nouvelle constitution. Sur place, toutes les conditions étaient réunies, selon les autorités, pour permettre aux officiers et sous-officiers de la police d’accomplir leur devoir civique dans la sérénité et la transparence.

Dans une ambiance bon enfant et disciplinée, les policiers ont tour à tour glissé leur bulletin de vote dans l’urne, sous la supervision du Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Général de Brigade Daoud Aly Mouhammedine.

Les premiers policiers à avoir voté, assis à l’ombre d’un arbre, n’ont pas caché leur satisfaction d’avoir accompli leur devoir civique et d’avoir contribué à la construction d’un Mali meilleur. Après avoir accompli leur acte de citoyenneté, le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile a appelé les Forces de Défense et de Sécurité à sortir massivement pour voter en faveur du « OUI ».

Selon lui, le Mali a besoin de cette nouvelle constitution qui jettera les bases d’un nouveau pays uni, solide et doté d’institutions fortes. Il a ajouté : « Nous devons mettre le Mali au-dessus de tout. Aujourd’hui, nous devons nous unir autour de l’essentiel, et l’essentiel, c’est le Mali. Nous devons tous nous appliquer pour l’émergence de ce grand pays. »

De son côté, le Directeur Général de la Police Nationale, le Commissaire Général de Brigade de Police Soulaïmane Traoré, a salué la forte mobilisation et la détermination des policiers pour ce vote référendaire qui, au final, permettra au Mali de se doter d’une nouvelle constitution. Il a souligné : « Cette nouvelle constitution déterminera désormais déterminer un avenir meilleur pour notre pays, garantir la paix, la sécurité et favoriser le vivre ensemble dans un pays stable, et émergent » A –t-il souligné.

Mohamed kanouté

Source : Mali24

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles, les histoires les plus populaires et des analyses approfondies directement dans votre boîte de réception.

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image
Choose Video
X