avril 21, 2024
Bamako,Mali
Actualités Actualités Top 2

Littérature : Mohamed Salim et Hamidou Doumbia coauteurs d’un livre

Par les 4 mots Assidiya, djitoya, djougouya, kodonbaliya, au nom de la fraternité, Hamidou Doumbia et son frère Mohamed Salim sont coauteurs du livre intitulé « les maux et les remèdes de l’Afrique » pour analyser les problèmes de l’Afrique, du Mali plus spécifiquement en vue de trouver des solutions adéquates pour les dirigeants africains. Le lancement de cet essai littéraire de 10 chapitres repartis sur 146 pages, est fait ce 25 Mai 2023 à l’espace culturel la gare à 19 Heures suivi d’un cocktail.

Edité par les éditions Baudelaire, Mohamed Doumbia invite son petit frère Hamidou pour conduire les lecteurs dans quelques villes américaines avec une vision plus large de l’Afrique. Dans ce livre, les frères Doumbia énoncent les causes de la précarité et des différentes guerres civiles dont l’Afrique est victime. La souffrance des peuples à cause du comportement injuste et égoïste des gouvernants qui favorisent l’individualisme à la place de l’intérêt public.
D’après Hamidou Doumbia : « Notre papa nous a inculqué une certaine valeur de solidarité, d’entraide donc avec le frère Mohamed Salim Doumbia nous changeons régulièrement sur les questions politiques, c’est une passion commune, en fin de compte. On parvient à avoir une convergence d’idée, on a décidé d’écrire quelque chose concernant ce qu’on a vu sur le continent, son expérience aux Etats Unis, des maliens qu’il rencontre dans son taxi, des anecdotes assez intéressantes. Nous avons décidé d’écrire ensemble pour renforcer davantage notre lien de fraternité. L’Afrique vu de lui-même étant et au Mali et étant aux Etats unis notamment en contact avec la diaspora. »
Il pousse les lecteurs à comprendre la souffrance du peuple à travers les problèmes de gouvernance, des politiques qui doivent gouverner mais connaissent certaines insuffisances même au regard de la société, les leaders défaillants, des partis politiques qui sont souvent des blocs de soutiens etc.
Toujours selon Hamidou Doumbia : « A chaque fois qu’un leader africain quitte le pouvoir, on découvre les blanchissements d’argent, les détournements d’argent, la corruption. » Il traite d’égoïste les dirigeants qui après avoir gouté le pouvoir et ne veulent pas donner la chance à d’autres de pouvoir mettre en œuvre leurs visions de la République alors martèle-t-il : « Nous le disons même dans le livre qu’ils ne sont pas les seuls enfants que le bon Dieu a mis sur terre. »
Il donne les caractéristiques du futur président qui doit être un homme qui a une histoire, qui connait son pays, poser des actions de transparence, des projets de société, l’emploi des jeunes, faire des confrontations d’idées, des débats contradictoires comme a été le face à face entre Alpha Oumar Konaré et Tièbilé Dramé en 1992.

Il faut noter que Mohamed Doumbia, chauffeur de taxi aux États-Unis depuis quatorze ans.
Hamidou Doumbia est secrétaire politique du parti yelema, chargé des obligations et contrats à la direction des finances et du matériel du ministère de la Santé et du Développement social, admis au concours d’entrée à la nouvelle ENA organisé en 2022 en tant qu’Inspecteur des Services Économiques. En novembre 2022, il remporte le premier prix du concours de rédaction d’articles sur le modèle de développement Chinois de la nouvelle ère et ses perspectives de collaboration avec les pays et les partis politiques Africains sur exactement 245 articles en Chine. En Décembre 2022, il remporte le deuxième prix du fonctionnaire intègre organisé par accountability lab.
Kada Tandina
Source : mali24

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles, les histoires les plus populaires et des analyses approfondies directement dans votre boîte de réception.

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image
Choose Video
X