décembre 8, 2022
Actualités Actualités Top 2

Le Conseil de sécurité en conclave demain mardi : Une réunion ordinaire consacrée au Mali

Une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU est prévue demain, mardi 18 octobre 2022, à New York. Au menu : l’analyse de la situation au Mali. Précision de taille : La réunion qui se tient demain n’a  rien à voir avec la session d’urgence sollicitée par notre pays, par lettre en date du 15 août 2022, relative à la plainte sur  le soutien de la France aux groupes terroristes présents dans le septentrion malien… Notre pays est représenté  à cette réunion par Abdoulaye Diop, ministre des Affaires étagères et de la Cooperation  internationale.

L’ordre du jour exclusif de la réunion est d’informer les membres du Conseil de sécurité sur l’évolution de la situation depuis la précédente rencontre, tenue en juin dernier. Le rapport couvre la période de juin à septembre 2022. Au cours de cette réunion, le document qui sera soumis aux membres du Conseil est élaboré conformémet aux dispositions de la Résolution relative au mandat de la MINUSMA.

Aussi, le rapport est articulé autour de points relatifs aux  événements politiques marquants, à la situation sécuritaire, aux droits de l’homme, à la situation humanitaire, à la situation économique et aux défis opérationnels de la Mission.

Le Mali, à travers le ministre des Affaires étagères et de la Cooperation  internationale, Abdoulaye Diop, participera à cette séance publique du Conseil. Occasion pour le ministre Diop de partager avec les membres Conseil, les observations du Gouvernement malien sur le rapport et de soumettre les attentes des populations.

Cette réunion de demain est donc une session ordinaire, classique et régulière. Elle se tient tous les trois mois, selon un format précis, qui prévoit la préventration du rapport par le Secrétariat des Nations-Unies, suivie, dans certains cas, de l’intervention d’un représentant de la société civile, ensuite les discours des membres du Conseil de sécurité. Et enfin l’intervention du pays concerné mettra fin à la séance.

Précision de taille : La réunion qui se tient demain n’a  rien à voir avec la session d’urgence demandée par le Mali, par lettre en date du 15 août 2022, relative à la plainte contre la France (Lire notre article ci-dessus).

Lors de la dernière réunion du conseil de sécurité  consacrée a notre pays, en juin 2022, le mandat de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) avait été prorogé d’un an (30 juin 2023) par 13 voix pour et 2 abstentions (Chine et Fédération de Russie).

Cette réunion  avait été  le théâtre de fortes divergences  entre les membres du Conseil  sur la nature de la mission onusienne dans notre  pays. A cette occasion, la Russie et la Chine avaient plaidé pour la non-ingérence dans les  affaires du Mali.

Le Mali avait fermement rejeté les dispositions concernant la libre circulation des membres de la MINUSMA  en matière d’enquête sur les allégations d’atteintes aux droits de l’homme.

Mémé Sanogo          

Source: L’Aube

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

3 × un =