juillet 30, 2021
Home Covid-19 et la solidarité : La maladresse de plus de Seydou Kéita

Covid-19 et la solidarité : La maladresse de plus de Seydou Kéita

Pour Seydou Kéita, solidarité rime avec star mania. Il l’a fait en offrant des vivres seul à des populations, sans la moindre considération pour le gouvernement. Une maladresse de plus de l’ex-joueur du Barca. En cette période difficile, la solidarité est la chose la mieux à partager. Mais, entre le geste et la manière de donner, certains ont vite fait d’oublier la place de l’Etat. Parmi ceux qui ont choisi de faire des dons aux démunis, figurent des personnalités du monde des affaires, des artistes, des sportives ou des anonymes. La semaine dernière, l’ex-capitaine des Aigles, Seydou Kéita croyait bien faire en distribuant des vivres à des populations. Problème ! La légende du foot a oublié de se prêter au protocole habituel à savoir associer l’Etat. Le geste est d’une importance capitale. Mais, offrir des vivres à des populations, doit obéir à forcement à des règles. En première ligne, c’est l’Etat qui devrait être associé ou les autorités communales. Cependant, l’international malien a préféré se passer de ces circuits. Curieusement, c’est dans la presse que les autorités ont appris son geste. Des dons en vivres, le pays en a besoin mais une couverture officielle donnerait un cachet important aux gestes. Que redoute Seydou Kéita ? Dans certains milieux, son attitude à vouloir distribuer particulièrement ces vivres est interprétée autrement et sonne comme un désaveu à la gouvernance actuelle du pays. Qu’est-ce que Seydou peut reprocher aux autorités du pays ? Un don évalué à plus de 30 millions sans le moindre égard au gouvernement est vu comme une maladresse de plus de Seydou Kéita. Pis, c’est lui qui a choisi qui doit en bénéficier et à quoi comme dons. A croire qu’il est toujours dans la démarche solitaire de star.
Abdoul Latif

Lettre du Mali