Actualités Top 1 Politique

Législative à Koulikoro : Comment Issiaka Sidibé va discréditer son colistier Eli Diarra

Dans l’histoire de la politique malienne une liste n’a autant suscité de polémique que l’alliance Issiaka Sidibé et Eli Diarra respectivement du parti RPM URD. 

Dans la cité de Meguetan, la précampagne bat son plein. Si certaines candidatures sont bien accueillies avec joie par la population, l’alliance RPM-URD fait grincer des dents et l’objet de toutes les critiques. Les koulikorois dans leur majorité écrasante désapprouvent l’alliance RPM-URD qualifiée de contre nature.

Ils sont nombreux à s’opposer à la candidature du président de l’assemblée nationale. Selon les habitants de la cité du Meguetan notamment la frange jeune, le bilan de Issiaka Sidibé est mitigé et trop personnel. « Le président de l’hémicycle a travaillé beaucoup plus pour lui-même au détriment du bonheur de la population du cercle de Koulikoro », nous confie un jeune cadre.

C’est donc conscient de son impopularité auprès de ceux qui l’on élu que le président Issiaka Sidibé s’est accroché au maire Eli Diarra afin de capitaliser la popularité de ce dernier. Pour ce faire, il a fait un forcing pour établir cette alliance avec l’Urd contre l’avis de sa section du parti Rassemblement pour le Mali (Rpm). C’est pourquoi dans son propre parti, le RPM, ils sont nombreux les militants à murmurer que le RPM devrait aller en liste propre au regard du poids politique du parti dans la cité du Meguetan avec un super ministre de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur, Mahamadou Famata. « Avec une liste propre, un jeune du RPM allait avoir la change d’être élu député », nous confie un militant. 

Comme conséquences, la popularité du maire Eli Diarra a pris un coup et est aussi en chute libre. Cette ‘’alliance à la sauvette’’ a aussi provoqué une fissure dans la section de l’URD à Koulikoro car le choix du maire pour les élections législatives n’a pas été du goût d’une partie de la section du parti de la poignée de main. Au départ le maire avait laissé planer le doute en annonçant qu’il n’est pas partant pour les législatives. Toute chose qui avait ouvert la voie à des prétendants notamment Abdoul Kadri Bouré, un jeune ambitieux, qui s’était bien préparé en investissant pour sa candidature aux élections législatives. D’ailleurs, c’est lui qui était candidat de l’URD pour les élections législatives avortées. Mais contre toute attente, le maire Eli Diarra lui pris à contre pied en se positionnant candidat du parti avec la complicité de certains délégués arrosées par des billets de banques. La candidature imposée du maire Eli et le choix d’aller en alliance avec Issiaka Sidibé sont sur toutes les lèvres des populations de Koulikoro et fait l’objet de critiques virulentes. Les plus radicaux dénoncent un manque de conviction du maire Eli Diarra qui se fera sans nul doute discrédité par un président de l’assemblée impopulaire dans sa circonscription. 

Makan Abdoulaye

L’investigateur

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

18 + dix =