janvier 27, 2023
Actualités Actualités Top 2

Le président Assimi à l’installation de l’AIGE : « l’organisation d’élections libres et transparentes est une condition sine qua non de la stabilité politique et institutionnelle »

Le Collège de l’Autorité indépendante de gestion des élections (AIGE) qui est chargée de l’organisation et la gestion des opérations référendaires et électorales en République du Mali a été installée par le président du Conseil National de Transition, le Président de la Transition. C’était ce mardi 10 janvier 2023, en présence de l’équipe gouvernementale et du président du Conseil National de Transition.
Au Mali, l’élection présidentielle est prévue en 2024. Selon, il s’agira donc pour l’Autorité indépendante de gestion des élections de s’attellera rapidement à l’actualisation du fichier électoral. Toute chose qui, selon président Moustapha Cissé nécessitera une harmonisation des données de l’état civil et du fichier lui-même en vue de la confection des cartes d’identité biométrique d’une part. et à la configuration du fichier électoral conformément à la nouvelle réorganisation territoriale d’autre part.
« Un accent sera également mis sur tout le processus du vote, afin d’assurer la transparence et la crédibilité des prochaines élections. Dans les prochains jours, l’AIGE envisage l’installation de ses coordinations décentralisées en vue de l’opérationnalisation effective de l’autorité, a rassuré Me Moustapha CISSE », a-t-il annoncé, avant d’ajouter que l’AIGE demande à tous les acteurs du processus électoral le respect scrupuleux de ses prérogatives légales, gage de l’atteinte des objectifs.
Selon le président de la transition, « cette cérémonie d’installation des membres de l’organe unique de gestion des élections marque une nouvelle étape dans la marche résolue du peuple malien vers la refondation ». Et de préciser que l’organe en question aura désormais la responsabilité des élections au Mali.
Dans son intervention, le Chef de l’État a tenu à rappeler que l’organe unique de gestion des élections a été créée à la demande de la classe politique malienne et des Assises nationales de la refondation. Histoire de mettre fin aux nombreuses crises postélectorales que le Mali a connues ces dernières années et qui ont impacté tout le système politique.
C’est ainsi qu’il a souhaité que les prochaines élections soient organisées de manière transparente afin que le résultat des scrutins reflète les voix des citoyens. « L’organisation d’élections libres et transparentes est une aspiration du peuple malien et une condition sine qua non de la stabilité politique et institutionnelle », a-t-il conclu.

Coulibaly A

Source: Mali24.info

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

dix − sept =