décembre 8, 2022
Actualités Top 2 Politique

Gestion de la transition au Mali : Les membres du Conseil National de la Transition enfin connus : * La session inaugurale s’ouvre ce samedi

Ça y est ! Les 121 membres du Conseil national de la transition (CNT-organe législatif de la transition) sont connus depuis hier, jeudi 3 décembre 2020. Le Décret N°2020-0239/PT-RM du 03 décembre 2020 fixant la liste nominative des membres du Conseil national de la Transition a été rendu public hier dans l’après midi. Sur cette liste, on trouve des anciens députés, des anciens ministres, des notables, des professeurs d’universités, des hommes de la culture, des membres ou anciens membres du M5-RFP (Mouvement du 5 juin- Rassemblement des forces patriotiques), des hommes et femmes de medias et bien d’autres personnalités. Il ya plus de 25 femmes sur les 121 membres du CNT. La session inaugurale du CNT se tiendra demain samedi 05 décembre 2020 au Centre international de conférence de Bamako (CICB).

Attendus avec impatience depuis le 9 novembre 2020, date de publication de deux décrets pris par le président de la Transition, Bah N’DAW fixant les modalités de désignation des membres du Conseil national de transition (CNT) et la clé de répartition du CNT, les membres du CNT sont désormais connus. Le décret fixant la nomination des 121 membres a été publié, hier, jeudi 03 décembre 2020. Parmi les 121 membres du CNT, figurent les Notables du nord du Mali comme Mohamed Ag Intalla, Bajan Ag Hamatou, Abdoul Madjid dit Nasser Ag Mohamed Ansary. On retrouve aussi dans le CNT, les anciens députés comme Assarid Ag Imbarcawane, Marimathia Diarra, Mamadou Diarrassouba, Mamadou Hawa Gassama, Fatoumata dite Tenin Simpara, Abdine Koumaré, Diadjè Ba. Des professeurs d’universités comme Youssouf Z Coulibaly, Souleymane Dé y figurent. Idem pour les anciens ministres comme Racky Talla Diarra, Housseini Amion Guindo. On note la présence dans le CNT, des membres ou d’anciens membres du M5-RFP (Mouvement du 5 juin- Rassemblement des forces patriotiques) qui a mené une lutte farouche contre le régime déchu du président IBK (Ibrahim Boubacar Keïta), comme Kaou Djim, Adama Ben Diarra (Ben le cerveau), Nouhoum Sarr. Sans surprise, Malick DIAW du CNSP (Comité national pour le salut du peuple) est membre du CNT. C’était le seul ténor du CNSP (le comité qui a poussé IBK a démissionné) qui n’avait pas été encore recasé. Des informations circulent qu’il serait d’ailleurs le président du CNT. La presse y trouve également son compte avec la présence du président de la Maison de la presse, Dramane Aliou Koné (DAK), la journaliste Ramata Diaouré. Les hommes de la Culture comme Sidi Soumaoro (Ramses), Magma Gabriel Konaté (Ladji, Dou la famille) voterons des lois. Les chevronnés de la famille judiciaire comme Hamey Founè Mahalmadane, Badra Aliou NANACASSE, Moctar Mariko veilleront à la constitutionnalité des lois qui seront adoptées par le CNT. Bref, sur 121 membres composant le CNT, plus de 25 sont des femmes. La session inaugurale du CNT se tiendra, demain samedi 05 décembre 2020 au Centre international de conférence de Bamako (CICB).

Aguibou Sogodogo

Ci-dessous la liste des 121 membres du CNT :

Décret n°2020-0239/PT-RM du 03 décembre 2020 Fixant la liste nominative des membres du Conseil national de la Transition

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

16 − 5 =