novembre 28, 2022
Actualités Société

Début de Campagne agricole 2022/2023 dans l’office du Niger : Le satisfecit des paysans

L’office du Niger a envoyé une mission de constat sur le terrain pour connaitre les réalités de ce début de campagne agricole. De Ké-Macina  à Kolongo en passant par M bewani jusqu’à N’debougou les paysans de la zone de l’Office du Niger ont prononcé leur satisfecit sur le début de la campagne agricole 2022/2023. 

La situation de la zone agricole préoccupe l’Office du Niger raison pour laquelle une mission  a sillonné toutes les zones de l’Office du Niger pour voir les réalités du terrain afin d’apporter des solutions. Les paysans n’ont pas manqué de saluer le professionnalisme de l’Office du Niger pour leur accompagnement.

Selon Mamadou Diarra, exploitant à Ké-Macina, la campagne s’annonce bien même si au début on a eu des difficultés à cause de l’indisponibilité de l’engrais subventionné par l’Etat. ‘’ Nous avons de problèmes après avoir trouvé l’engrais cette année. L’engrais non subventionné était trop cher pour les agriculteurs mais après l’Office du Niger a donné des engrais subventionné aux paysans de sa zone’’, a-t-il dit.

A M’bewani, Bakary Niamina Coulibaly est très fier de champ de riz. ‘’ Je me focalise sur l’engrais traditionnel pour éviter le problème d’engrais.  Je suis fier de mon champ aujourd’hui’’, a-t-il prononcé et ajoute que si les choses continuent sur ce chemin, la récolte sera bonne.

Gaoussou Traoré, exploitant à Kouroumari, signale que la campagne se débute bien grâce aux actions menées par les autorités. Il a profité de l’occasion pour dire que la sécurité a un peu amélioré par rapport à l’année précédente.

Maïmouna Coulibaly à Molodo cultive du riz, de la pomme de terre, de l’oignon, de l’haricot et du maïs. ‘’ Je cultive quatre (4) hectares du riz et la moisson du riz de cette année sera bonne sauf en cas de dérèglement de  dernière minute’’, a-t-elle confirmé.

Au tour du président directeur général de l’Office du Niger, Abdoul Karim Konaté,  affirme que la campagne 2022-2023 s’annonce fructueuse dans la zone de l’Office du Niger. ‘’  Grâce aux autorités de la transition,  les efforts sont fournis pour trouver une solution dans la zone de l’Office du Niger’’, a-t-il confirmé. Toujours pour lui, dans la zone de l’Office du Niger, les exploitants font leur travail donc l’insécurité a diminué. ‘’ Pour le problème de l’engrais, le chef de la transition a mis toutes les dispositions pour que les agriculteurs peuvent avoir l’engrais’’, a laissé entendre le PDG de l’Office du Niger.

Diakaridia Sanogo       

l’informateur

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

trois × trois =