décembre 8, 2022
Actualités Actualités Top 1 Actualités Top 2

BOAD: Des torticolis pour Moustapha Ben Barka

Selon plusieurs sources, les autorités de la transition voudraient le remplacement de Moustapha Ben Barka, deuxième vice-président, qui a été interpellé le 12 septembre 2022 à Paris, alors qu’il était en transit à destination de Séoul. Il a été libéré le lendemain, par Abdoulaye Daffé, ancien patron de la Banque de développement du Mali (BDM) et ancien ministre des Finances au Mali.

Moustapha Ben Barka, vice-président de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) depuis le 2 mars 2020, quelques mois avant le naufrage du bateau IBK, l’ancien secrétaire général de la présidence du Mali avec rang de ministre de décembre 2017 à sa nomination à la BOAD, en remplacement de Monsieur Bassary TOURE, est cité dans l’affaire dite « Equipements militaires » dans le cadre de l’exécution de la Loi d’Orientation et de Programmation Militaire.

Le conseil des ministres de l’UEMOA réunit le 30 septembre 2022 à Dakar à huis clos, présidé par le Togolais Sani Yaya. Parmi les nombreux points de discussion, le souhait des autorités maliennes est de remplacer Moustapha Ben Barka.

L’ancien secrétaire général de la présidence du Mali sous le régime déchu d’IBK représentait le Mali à ce poste depuis 2020. Visé, à la demande de la justice malienne, par une notice rouge d’Interpol dans le cadre de l’affaire de l’acquisition de l’avion présidentiel d’Ibrahim Boubacar Keïta.

M.Yattara

Source: L’Alternance

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

5 × trois =