Actualités Actualités Top 2

Bicéphalisme au sommet du CNJ : le ministre Arouna Modibo Touré piégé

Le congrès du conseil national de la jeunesse du Mali a été un vrai  fiasco à Koutiala le 28 novembre dernier . Et pour cause deux présidents pour un seul fauteuil. Ces deux présidents sont notamment Ousmane Diarra dit Gousno et Amadou Diallo. Chacun de ces deux mène aujourd’hui les activités au nom du CNJ. Il s’agit de faire des visites  de remerciement dans leurs bases pour leurs mobilisations au congrès. Parmi ces deux présidents, le ministre des sports et de la jeunesse a fait son choix en reconnaissant Amadou Diallo. Et pour preuve, il a accordé l’audience à celui-ci qui venu présenter les membres de son bureau. Cette reconnaissance d’un clan par le ministre est un gros piége pour ternir son image  .

Des sources concordantes nous indiquent que le ministre serait convaincu dans son par son  Directeur National de la jeunesse en complicité avec Souleymane Satigui Sidibé le président sortant pour élire Amadou Diallo. Le choix de ce dernier n’est pas fortuit car il s’agit de couvrir les arrières du président sortant mais aussi celui-du directeur national de la jeunesse. Autres sources nous indiquent qu’ avec Amadou Diallo; le président sortant garderait toujours la main sur la gestion du CNJ afin de fleurir ses business. Ce qui est évident le bicéphalisme est consommé dans la mesure ou certains bureaux régionaux soutiennent Ousmane Diarra dit Gousno, le président auto proclamé. Par conséquent le ministre a deux choix. Soit d’annuler cette élection ou accepter que son image soit ternie, comme principal responsable de la division de la jeunesse malienne.

B. Traoré

malisite.net

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

14 − trois =