avril 21, 2024
Bamako,Mali
Actualités Actualités Top 2

Divergences au sein du M5-RFP : Guerre ouverte entre l’imam Oumarou Diarra et Bouba Traoré

Le Mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) qui a œuvré pour la chute du régime d’IBK (Ibrahim Boubacar Keïta) en 2020 traverse actuellement une véritable crise. Il y a de réelles divergences au sein du Mouvement présentement. Pour preuve, la réunion ordinaire du 22 février 2024, a mis en évidence l’existence de deux clans qui ont produit deux déclarations différentes. La première en date du 23 février 2024 signée de l’Imam Oumarou Diarra évoque, « l’interruption de la réunion par la présence de forces de sécurité à son siège, mais aussi, le remplacement de Bouba Traoré par l’imam Oumarou Diarra au poste de 1er vice-président ». La deuxième émanant du Front pour la sauvegarde de la démocratie (FSD), membre du M5-RFP, se désolidarise de la première déclaration et « suspend jusqu’à nouvel ordre Me Mountaga TALL, président du CNID-FYT ; Ibrahima SYLLA, EDR et Paul I. BORO, président du RAMA ».

La déclaration du « Comité stratégique du M5-RFP », signée par l’imam Oumarou Diarra, précise : « la réunion ordinaire du 22 février 2024 a été interrompue par la présence de forces de sécurité en son siège sur initiative personnelle de Boubacar K. Traoré. Constatant la présence effective et très majoritaire des représentants de 7 entités (AR- MALI – CAMPS – COORDINATION DES JEUNES – EMK -FSD – MPJ – PPC) ; Constatant l’absence de 4 entités (CDTM – COORDINATION DES  FEMMES – FOSC – RPR) dont les points de vue restent à confirmer ; Constatant l’incapacité notoire du Vice-président Bouba K. Traoré à diriger les débats du Comité Stratégique et encore moins à assurer une représentation satisfaisante du mouvement en quelque endroit ou circonstance que ce soit ; Vu la lettre 02/02 / 2024/ EMK portant retrait de son mandat à Bouba K TRAORE ;  Vu la demande insistante de la coordination de la jeunesse du M5-RFP pour la démission de Bouba K. Traoré ; le comité stratégique du M5-RFP décide de mettre un terme, avec effet immédiat à la mission de Bouba K TRAORE comme Vice-président du Comité Stratégique du M5-RFP ; de désigner, à titre d’intérimaire Imam Oumarou Diarra, 3ème  Vice-président en qualité de Vice-président du Comité Stratégique jusqu’à nouvel ordre ; de tenir désormais les réunions du Comité Stratégique de façon rotative au siège des différentes entités du mouvement.»

Il n’en fallait pas plus pour faire réagir le Front pour la sauvegarde de la démocratie (FSD), membre influent du comité stratégique du M5-RFP.

Dans sa déclaration, ce regroupement FSD, à base du M5-RFP avec la CMAS et l’EMK , indique : « Le vendredi 23 février 2024, le FSD a vu sur les réseaux sociaux une déclaration de certains membres du Comité Stratégique du M5-RFP annonçant le remplacement du 1er vice-président en la personne de Boubacar K. TRAORE par l’Imam Oumarou DIARRA. A cette décision ont pris part certains membres du FSD qui n’ont pas été mandatés par celui-ci. Nous déplorons cette attitude qui porte atteinte au crédit de fonctionnement de notre Organisation, par conséquent nous nous désolidarisons de cette déclaration et suspendons jusqu’à nouvel ordre les membres dont les noms suivent : Mountaga TALL, président du CNID-FYT ; Ibrahima SYLLA, EDR ; Paul I. BORO, président du RAMA ».

Selon les signataires, les décisions contenues dans cette déclaration ont été prises au cours d’une réunion extraordinaire tenue, le samedi 24 février 2024 à au siège du FSD. Enfin, ajoutent les signataires, le FSD renouvelle son soutien indéfectible au Président du Comité stratégique, Dr Choguel K. MAIGA et au vice-président Boubacar K. TRAORE.

Aguibou Sogodogo

Républicain

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles, les histoires les plus populaires et des analyses approfondies directement dans votre boîte de réception.

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image
Choose Video
X