mars 2, 2024
Bamako,Mali
Actualités Actualités Top 1

Aliments de la rue: La FAO ouvre le debat sur l’amélioration de la qualité sanitaire

 En Afrique, plus de 91 millions de personnes tombent malades chaque année, entrainant  137.000 décès soit un tiers de la mortalité mondiale due aux maladies d’origines alimentaire ».

Cette information capitale sur la dangerosité des maladies d’origine alimentaire  a été révélée  au grand public, ce jeudi 13 Juillet 2023, par le représentant résidant de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO)  Mohamadou Manssour N’Diaye.

C’était à   l’hôtel Salam au cours de l’ouverture de la rencontre dite : « Atelier de démarrage du projet  renforcement de la capacité de réponse aux urgences de sécurité sanitaire des aliments et amélioration de la qualité sanitaire de l’alimentation de rue au Burkina Faso, au Mali et au Sénégal »  sous la présidence de Dr Youma Sall  Conseillère Technique au Ministère de la Santé et du Développement Social.

 Financé par le Grand Duche de Luxembourg  à hauteur de  2.321.634USD , soit 1 Milliard 393 Millions  FCFA et sous la coordination du Ministère de la Santé et du Développement Social,ce nouveau projet est mise en œuvre  pour la promotion de la coopération   sud-sud triangulaire  selon une  approche «  Une seule Santé, One Heath » impliquant toutes les parties prenantes y compris  les élus  locaux et les  organisations de consommateurs.

A en croire le représentant résidant de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO)  Mohamadou Manssour N’Diaye, au Sénégal, mais également au Burkina Faso et au Mali, les systèmes  de sécurité sanitaire des aliments doivent  être renforcés. Car les maladies d’origine alimentaire pèsent lourdement  sur les systèmes de santé déjà fragiles et en déficit de ressources aussi bien humaines que financières et d’infrastructures.

« Selon les estimations, en 2015 de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) les maladies d’origines alimentaires entrainent 420.000 décès /an dans le monde, dont un tiers au niveau de la petite enfance (enfant de moins de 5 ans) » A-t-il ajouté.

 Pour  sa part  la Cheffe coopération, première secrétaire  Grand Duche de Luxembourg  Galatée Fouquet a soulignée que le Luxembourg est engagé pour la  sécurité alimentaire avec des appuis auprès de plusieurs acteurs clés comme le programme alimentaire mondial la FAO et autres.

Elle a par ailleurs ajoutée «  Qu’en Afrique de l’Ouest  le secteur alimentaire est caractérisé par une multitudes de petits exploitants du secteur informel. Et plusieurs facteurs provoquent   une survenance accrue des maladies d’origine alimentaire alarmantes ».

En présidant l’ouverture  de cet atelier Dr Youma Sall  Conseillère Technique au Ministère de la Santé et du Développement Social a saluée  cette belle initiative de la FAO et ses partenaires  qui  selon elle va  contribuer à lutter d’avantage contre les maladies liées à la qualité  sanitaire des aliments de la rue.

A noter que cet atelier s’achève vendredi 14 Juillet 2023

Mohamed Kanouté

Source : Mali24

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles, les histoires les plus populaires et des analyses approfondies directement dans votre boîte de réception.

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image
Choose Video
X