mars 2, 2024
Bamako,Mali
Actualités Actualités Top 2

Mali : L’état lance une croisade contre la prolifération des cliniques privées clandestines

Les autorités de la transition entendent mettre fin au désordre dans le secteur de la santé. En tout cas, Plusieurs établissements de santé en commune I du district de Bamako fonctionnant dans l’illégalité ont été totalement ou partiellement fermés, par  le département de la santé à travers l’inspection de la santé.

 Décidément, les plus hautes autorités  du pays ne veulent plus d’établissements de santé « clandestins ». C’est ainsi qu’une croisade est désormais amorcée, pour assainir le secteur de la santé. Il s’agit au cours de ces visites inopinées, de faire un contrôle administratif et technique de ses établissements.

Ainsi, ce  26 Juin 2023, l’inspection de la santé dans une correspondance, a informé le   Conseil National de l’Ordre  des Infirmiers de la fermeture totale ou partielle  de certains établissements de santé en commune I du district de Bamako, non conforme  en la réglementation en vigueur.

Selon les termes de cette correspondance signée par l’inspecteur en chef, Dr Seydou Sogodogo, cette fermeture fait suite à l’exécution  de l’ordre de mission N° 11/2023/MSDS/-IS du 17 Mai 2023, relatif à la vérification  de conformité des établissements prives de sante en commune  I du district de Bamako.

« L’équipe d’inspection  a procédé à la fermeture totale ou partielle  de certains  établissements de santé en commune I du district de Bamako. Et à cet effet un procès verbal a été notifié aux  promoteurs  ne respectant pas les procédures d’exploitation des établissements privés de santé » peut on lire dans la dite correspondance.

 A en croire certaines sources au niveau de l’inspection de la santé, cette action contre la prolifération des cliniques privées clandestines et autres établissements de santé privés, vise à lutter contre la mauvaise qualité de soins offerts aux populations dans ces officines de santé.

D’autres sources affirment que  les plus hautes autorités du  pays ne comptent pas s’arrêter dans la capitale, dans le cadre de cette opération.  Et cette police sanitaire investira « bientôt » l’intérieur du pays à la poursuite des cliniques qui ne seraient pas en règle vis-à-vis de la loi en vigueur.  

Mohamed Kanouté

Source : Mali24

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles, les histoires les plus populaires et des analyses approfondies directement dans votre boîte de réception.

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image
Choose Video
X