avril 21, 2024
Bamako,Mali
Actualités Actualités Top 1

REFENDUM : Le collectif des producteurs du coton mobilisé en faveur du « Oui »

Les maliens sont appelés à se rendre aux urnes le 18 juin prochain pour le vote référendaire de la nouvelle constitution. Pendant le processus de vulgarisation continue, l’on constate déjà une grande mobilisation du collectif des producteurs de coton pour que la nouvelle constitution, qui devrait prendre en compte plusieurs préoccupations des maliens, passe comme une lettre à la poste.

Le collectif des producteurs de coton récemment géant meeting d’information. Meeting qu’il a mis à profit pour expliquer à ses adhérents l’importance l’impérieuse nécessité de voter en faveur de la nouvelle constitution le 18 juin prochain. L’occasion était opportune pour mobiliser en même temps les cotonculteurs pour la réussite la saison cotonnière pour permettre au Mali de récupérer sa place de premier producteur de coton au plan sous régional. 

Du moins, l’on retient que cette mobilisation du collectif des cotonculteurs en faveur de la nouvelle constitution n’est pas fortuite. Elle relève non seulement de l’engagement du Colonel Assimi Goita, président de la transition, de l’équipe gouvernementale et de la Compagnie Malienne pour le Développement des Textiles qui multiplient les efforts pour la promotion de la culture du coton qui contribue à l’essor nationale. Mais aussi l’importance du projet de constitution qui comblera sans nul doute les vides laissés dans l’ancienne constitution.  

C’est pourquoi les différentes interventions allaient dans le même sens. Celui de faire en sorte que les cotonculteurs sortent massivement le 18 juin pour voter Oui à la nouvelle constitution. Selon M. Sékou Coulibaly président de ‘’Wetjou’’ de Koutiala, le Ok des membres du collectif est d’office un acquis. Car, savent, à travers les explications que l’avenir du Mali dépend de la nouvelle constitution qui est élaborée pour les maliens et par les maliens. Cela sur la base des réalités du pays. 

« Nous avons reçu des copies du projet de constitution à nos adhérents. Je suis convaincu que le Oui remportera dans les zones cotonnières du Mali », rassure M. Siaka Coulibaly coordinateur provisoire du collectif des producteurs du coton. Qui a profité pour encourager les cotonculteurs de persévérer et de faire de la saison cotonnière passée qui n’a pas satisfaisant, un mauvais souvenir. 

Et le coordinateur provisoire de motiver les cotonculteurs pour relever les défis de la prochaine campagne. Celle de faire honneur aux autorités de la transition en dépassant la prévision de la CMDT qui est de 780 000 tonnes. « Cette année nous nous engageons à faire mieux. Nous voulons produire près de 900 000 tonnes de cotons graines si les facteurs environnementaux nous le permettent et que les intrants sont à notre portée », a-t-il lancé. 

Il a saisi l’occasion pour adresser leurs vifs remerciements au colonel Assimi Goita et à Nango Dembélé qui ont beaucoup contribué au rayonnement de la filière coton. Cela s’explique par l’organisation des assises nationales sur la production du coton, la fourniture des intrants aux producteurs, l’augmentation du prix du coton graine. 

Coulibaly A

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles, les histoires les plus populaires et des analyses approfondies directement dans votre boîte de réception.

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image
Choose Video
X