mars 2, 2024
Bamako,Mali
Actualités Actualités Top 2

Attaque kamikaze de Sevaré : Des enfants Soldats utilisés comme bouclier

Face à une armée professionnelle et déterminée, l’ennemi use désespérément de tous les moyens pour atteindre son objectif. En témoigne l’attaque kamikaze de ce samedi 22 Avril 2023 contre la zone aéroportuaire de Sévaré ou des enfants de 10 à 16 ans constituaient une partie des combattants utilisés par les terroristes.Cette révélation faite par le chef d’Etat Major Général des Armées, le General de Division Oumar Diarra, sur le plateau du Journal Télévisé de l’ORTM. Cette triste réalité pose aujourd’hui l’épineuse question relative à l’utilisation des enfants soldats par les groupes armés, qui se trouvent désormais exposés aux opérations militaires sur le terrain.Acculés et désorientés, par la force de frappe et le professionnalisme des Forces Armées Maliennes (FAMA), les terroristes qui ont aujourd’hui des difficultés à recruter dans leurs rangs des jeunes pour adhérer à leur cause, n’hésitent plus à recourir à des enfants soldats.Ces derniers sont pour la plus part endoctrinés et entrainés au maniement des armes et l’exploitation abjecte de ces enfants soldats. Toute chose qui est contraire aux différentes résolutions des Nations Unies et du Droit International Humanitaire sur le droit des enfants met parfois en difficultés les Forces Armées Malienne sur le terrain.A en croire Adama Konaté juriste et expert du Droit International Humanitaire l’utilisation des enfants soldats est aujourd’hui une réalité qu’il faut maintenant prendre en compte. Il explique que le phénomène est lié à l’attrition des GAT (Groupe Armés Terroriste) et aussi au fait que ces derniers éprouvent maintenant des difficultés à recruter des jeunes kamikaze.« Le recrutement et l’utilisation d’enfants soldats, par des groupes armés détruisent des familles et des communautés. Plus grave encore, les enfants sont exposés à des niveaux de violence incompréhensible » a-t-il ajouté.Pour d’autres défenseurs des Droits de l’Homme, aujourd’hui l’utilisation des enfants soldats par les terroristes doit pousser à mener des réflexions au tour du cas des mineurs capturés sur le front.Selon un officier de l’Armée Malienne qui a valu ses droits à la retraité, les différentes actions menées aujourd’hui par les Forces Armées Maliennes (FAMA) sur le terrain contre les terroristes sont en train de porter ses fruits. Cependant, alerte-t-il, l’utilisation des enfants soldats par les terroristes est une menace à long terme.« L’utilisation des enfants soldats n’est pas une nouveauté, car en 2013 Al-Qaida poussait des jeunes recrues sur le terrain sahélien. Et leur présence dans les rangs terroristes est destinée à détourner la vigilance des Forces Armées Maliennes(FAMA) ou à servir de bouclier humain, car chaque image d’enfant mort sur le front est susceptible d’être mal interprété et peut fragiliser l’opération. » a- t-il -martelé.Il a par ailleurs souligné que la lutte contre le terrorisme est un combat à long terme qui nécessite une synergie d’action à tous les niveaux.Cependant questions : Que font aujourd’hui les ONG et associations de protections des Droits des Enfants contre leur utilisation par les groupes terroristes ?Que cache le silence des ONG chargées de la protection des enfants ?Ces ONG sont telles complices de la situation ?Combien d’enfants sont aujourd’hui enrôlés par les groupes terroristes sur le terrain ? Ces questions méritent en tout cas d’être posées car rien ne saurait justifier leur inertie.Affaire à suivreMohamed KanoutéSource : Mali24

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles, les histoires les plus populaires et des analyses approfondies directement dans votre boîte de réception.

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image
Choose Video
X