avril 14, 2024
Bamako,Mali
Actualités Actualités Top 2

Lors de la célébration du 08 mars, le Col .Assimi GOITA : « J’ai conscience des difficultés que vivent les femmes ! »

Le Mali à l’instar de la communauté internationale, a célébré ce mercredi 8 mars, la journée mondiale des droits de la femme. C’est le stade omnisport Modibo Keita qui a servi de cadre pour l’édition 2023, placée sous la haute présidence du Colonel Assimi Goita, président de la Transition, en présence du ministre de la promotion de la femme, des membres du gouvernement et d’un parterre de femmes, entre autres. « Femmes, actrices incontournables, debout pour la paix, la sécurité, la cohésion sociale et réconciliation au Mali », c’est sous ce thème que le Mali a célébré la journée internationale des droits des femmes. Lutte contre les violences sexistes, implication dans les prises de décision, lenteur de la mise en œuvre de la politique nationale genre et notamment la loi 052, voici des préoccupations parmi tant d’autres évoquées par les organisations féminines. Dans son intervention, le président de la transition a tout d’abord rendu un vibrant hommage aux femmes à travers le monde. « Le 8 mars ne saurait « se limiter à une simple célébration de convenance, mais doit notamment servir de cadre approprié pour des actions d’information, de sensibilisation et de plaidoyer autour de la condition de la Femme à travers le monde », a-t-il fait comprendre.Se sentant interpellé par ce que les femmes subissent, le Président de la Transition a expliqué être conscient des défis à relever. « J’ai conscience des difficultés que vivent les femmes et les filles face à ces défis. Le gouvernement maintiendra la dynamique déjà amorcée dans le but de ramener le bilan de la promotion de la femme à hauteur de souhait » a rassuré le président la transition.Mieux, le chef de l’Etat a profité pour évoquer l’impérieuse nécessité « de rester mobilisées aux côtés des autorités de la transition pour la refondation du Mali ». Et a demandé aux femmes d’inscrire leurs actions dans le cadre des trois principes qui guident l’action publique au Mali. Il s’agit du respect de la souveraineté du Mali, le respect du choix stratégique et des partenaires ainsi que la prise en compte des intérêts vitaux des maliens.Massassimali24

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles, les histoires les plus populaires et des analyses approfondies directement dans votre boîte de réception.

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image
Choose Video
X