avril 14, 2024
Bamako,Mali
Actualités Actualités Top 2

MALI : La réplique du gouvernement au président du conseil européen

Dans un communiqué publié ce lundi, le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, n’a pas été tendre avec M. Charles MICHEL, Président du Conseil européen suite à ses propos jugés « agressifs » et « erronés » à l’encontre du Mali. 

Ce communiqué est la suite logique de la convocation de M. Pascal PERENNEC, Chargé d’Affaires de la Délégation de l’Union Européenne au Mali au Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale où il lui a été signifié les vives protestations du Gouvernement de la République du Mali suite aux propos inamicaux, erronés et agressifs tenus par M. Charles MICHEL, Président du Conseil européen.

Le gouvernement rappelle qu’au cours d’un entretien avec la presse, « le Président du Conseil européen a accusé les Autorités maliennes d’avoir rompu les relations avec les partenaires européens, avant d’établir un constat de la situation politique et sécuritaire au Mali ». 

Toutefois, le département des affaires étrangères dit « regretté profondément ces déclarations tenues par un Haut responsable de l’Union européenne, contraires aux règles diplomatiques et au principe stère élémentaire de non-ingérence dans les affaires intérieures d’un État souverain ». Et souligne en outre que « certains partenaires européens ont librement décidé, unilatéralement et sans concertation préalable avec le Mali, de mettre un terme à leur coopération bilatérale ». 

« La responsabilité historique de certains Etats membres de l’Union européenne, dans la déstabilisation de la région du Sahel suite à l’intervention unilatérale de l’OTAN en Libye », rappelle le département en réponse à M. Charles MICHEL au sujet de la situation sécuritaire du Mali. 

Selon le communiqué, les commentaires de M. MICHEL « sont d’autant plus malvenus qu’ils omettent les progrès tangibles réalisés par les Forces armées maliennes sur le terrain, grâce notamment à la montée en puissance des Forces armées et de sécurité maliennes, et à la stratégie de diversification des partenariats décidée par le Président de la Transition ».

Ainsi, le ministère en charge de la diplomatie regrette « les propos empreints de légèreté à un tel niveau de responsabilité, particulièrement lorsqu’ils contribuent à ternir une relation pourtant cordiale entre le Mali et l’Union européenne », qui continue d’intervenir, au quotidien, en soutien aux efforts du Gouvernement pour améliorer les conditions de vie des populations maliennes à travers plusieurs programmes de coopération. 

En lançant un appel à la raison, au sens de la mesure et à l’arrêt de la campagne de désinformation contre le Mali, le Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale rappelle « que le Gouvernement de la République du Mali reste attaché au renforcement des relations amicales et de coopération avec tous ses partenaires, dans le cadre du respect mutuel et du respect des choix stratégiques et de partenaires du Mali. 

Coulibaly. A

Source : mali24

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles, les histoires les plus populaires et des analyses approfondies directement dans votre boîte de réception.

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image
Choose Video
X