avril 21, 2024
Bamako,Mali
Actualités Actualités Top 2

3 ème pont de Bamako : Le corps du jeune Mamadou Diarra repêché dans le fleuve.

Le corps contusionné (trace de lésion ) du jeune Mamadou Diarra âgé de 18 ans est repêché dans le fleuve près du 3 ème pont à Sotuba de Bamako ce jeudi 09 février 2023.A la suite d’une alerte des parents du garçon, les éléments du commissariat de police de Sotuba en commune I du district de Bamako et la protection civile se sont déployés pour repêcher le corps dans le fleuve sans vie de Mamadou Diarra jardinier de son état .Il est natif de Goundo dans la région de Koulikoro ; le jeune Diarra logeait chez son oncle Dramane Coulibaly enseignant du premier cycle domicilié à Sangarebougou. Fiancé dans l’espoir de trouver un peu d’argent avant son mariage, le jeune dépose sa valise à Bamako. C’est ainsi qu’il fut confié à un voisin du tonton du nom de Soumaila Coulibaly jardinier au bord du fleuve vers le troisième pont. Naturellement, Il mène son travail d’apprenti jardinier tous les jours jusqu’à ce mercredi 8 février 2023, jour fatidique, quand on signale le vol d’un téléphone portable appartenant à la femme d’un autre jardinier.Le jeune Mamadou Diarra fait l’objet de suspect des autres jardiniers qui décident de se rendre justice. C’est ainsi qu’ils invitent le jeune jardinier aux environ de 23h au bord du 3 ème pont pour chercher ensemble le téléphone portable perdu.Ne doutant de rien, jeune Diarra se rend sur place dans l’espoir de laver son honneur et sa dignité en ce qui concerne ce vol de téléphone portable. Il ne fallait pas. Une fois arrivé, il est bastonné à mort puis son corps jeté dans le fleuve au niveau du troisième pont. Selon oncle Dramane Coulibaly , son neveu Mamadou Diarra a été torturé et ses deux pieds attachés par la ceinture de son pantalon, sa tête cognée contre le sol qui portaient des traces de sang avant de jeter son corps dans le fleuve. Ce qui est certain des sources sécuritaires nous indiquent que toutes les dispositions sont prises pour mettre le grappin sur les commanditaires de cet assassinat prémédité et crapuleux. Aujourd’hui, tous les regards des parents sont tournés vers le commissariat de police de Sotuba dirigé par le commissaire principal Yaya Niambélé de faire la lumière sur ce crime crapuleux et odieux. Le jeune Mamadou Diarra a été accompagné à sa dernière demeure au cimetière de Sotuba.Affaire à suivre Mohamed kanoutéSource : Mali24

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles, les histoires les plus populaires et des analyses approfondies directement dans votre boîte de réception.

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image
Choose Video
X