mars 2, 2024
Bamako,Mali
Actualités Actualités Top 1 Société

Mali : la société civile lâche Aminata Dicko aux Nations Unies

Dans une déclaration qui vaut son pesant d’or, le Conseil National de la Société civile du Mali a désavoué Mme Aminata Dicko, la dame ayant parlé en son nom à la réunion du conseil de sécurité des Nations Unies, tenue il y’a quelques jours de cela. A la dernière réunion du conseil de sécurité des Nations Unies, Aminata Dicko, membre d’une association, a pris la parole au nom de la société civile malienne. Dans son intervention, elle a dressé un tableau sombre de la situation du Mali, en révélant que le pays continue de faire face à des défis complexes. Et que la menace terroriste est toujours présente et touche les quatre coins du pays avec son corolaire des déplacés internes. Contre cette posture qu’il trouve inconcevable, le conseil national de la société civile n’a pas du tout fait cadeau à celle-ci. « Le Conseil National de la Société Civile du Mali prend le peuple malien à témoin que la personne qui a parlé comme membre de la Société Civile du Mali à la réunion du Conseil de Sécurité des Nations Unies n’est associée de près ni de loin au conseil National de la Société Civile du Mali et que ses propos n’engagent que sa personne et son association et non la Société Civile du Mali », peut-on lire dans le communiqué. Par ailleurs, le Conseil National de la Société Civile du Mali a saisi l’occasion pour lancer un appel à toutes les organisations de la Société Civile à un devoir de responsabilité et de retenue face à la situation très fragile du pays. Toutefois, le conseil souhaite à ce que les défis à porter aux autorités de la transition par la Société Civile se règlent au Mali entre les maliennes et les maliens et en toute franchise. Comme l’atteste, dit-on, le panel organisé le jeudi 26 janvier 2023 par le Consortium d’Organisations de la Société Civile suivi d’un point de presse sur les enjeux et défis liés à l’organisation des Elections générales au Mali. « Le CNSC pense que c’est le moment de saluer le renforcement des moyens d’actions et des capacités des Forces Armées Maliennes pour la restauration de la souveraineté nationale en y incluant un plan de retour de l’administration et des services sociaux de base », peut-on lire aussi.Coulibaly Amali24

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles, les histoires les plus populaires et des analyses approfondies directement dans votre boîte de réception.

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image
Choose Video
X