mars 1, 2024
Bamako,Mali
Actualités Actualités autres Actualités Top 2

Commission  de finalisation du projet de la nouvelle constitution : Quand le choix du cadre des partis politique fait polémique

Le cadre des partis politiques est au bord de l’implosion suite au choix de deux membres à la commission de finalisation du projet de constitution de la république.  Il s’agit bien d’

Amadou  Aya, le secrétaire général adjoint de la Convergence pour le Développement du Mali (CODEM)  et  Amadou Koita président du parti Yeleen Koura.

 Après la publication de la liste des membres de la commission les observateurs de la scène politique ont été surpris de voir les noms de ses deux personnalités politique dans un regroupement des partis politiques appelés cadres des partis politiques opposés à toute initiative de la révision constitutionnelle.  Ensuite, le parti politique, la CODEM a produit un communiqué pour fustiger  la nomination de son secrétaire général adjoint , Amadou Aya parmi les membres chargés de  la commission de  finalisation du projet de la nouvelle constitution contraire à la position toujours défendue par le parti. Dans un communiqué rendu public ce  samedi 28 janvier 2023, les responsables du parti Convergence pour le  Développement du Mali (CODEM) soulignent que « , malgré sa position maintes fois réaffirmée publiquement suite  à des débats en son sein et de commun accord avec ses alliés de Jigiya kura,  la CODEM  a été surprise de voir le nom d’un de ses membres figurer sur le décret de nomination sur proposition du cadre d’échange des partis politiques .Et la CODEM se désolidarise du choix des membres et de toutes les  conclusions qui sortiront des travaux de cette commission chargée de  la finalisation du projet de nouvelle  constitution ». Si Amadou Aya n’a pas voulu s’exprimer sur son choix, mais Amadou Koita président du parti Yeleel Kura sur la chaine Télé Joliba a réagi en se défendant que leur choix a été bien mandaté par le cadre des partis politiques et cependant il reconnait aussi que leur choix n’a pas fait l’unanimité. « Nous avons été bien mandatés par le cadre des parti politiques pour la commission de finalisation du projet de révision constitutionnelle » déclare -t-il. Ce qui est évident le choix de ces personnes au sein de la commission fait polémique au regard de leur prise de position récente contre l’avant-projet de loi. Une fois de plus, ce changement de veste renforce l’opinion dans sa thèse que les hommes politiques n’ont ni idéologie  ni conviction politique mais ils ne défendent que leurs intérêts personnels au détriment du peuple

A rappeler que le président de la transition, le colonel Assimi Goita par décret en date du 27 janvier  2023,  a nommé les  69  membres de la commission chargée de finaliser le projet de la  nouvelle  constitution sous la direction  de Fousseyni Samaké.

 Mohamed kanouté

Source : Mali24

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles, les histoires les plus populaires et des analyses approfondies directement dans votre boîte de réception.

Leave feedback about this

  • Quality
  • Price
  • Service

PROS

+
Add Field

CONS

+
Add Field
Choose Image
Choose Video
X